Aménagements urbains

TrottoirRueCatellaPosterRéaménagement des rues des Cerisiers, Jean-Baptiste Catella et Augustin Fresnel

À la fin de l’été 2015, débutaient les travaux des trois rues encadrées par les avenues de Venterol au nord et Frédéric Mistral au sud.
Les 9 mois de travaux s’achèveront au début de la période estivale. Afi n de réduire la perturbation de la circulation, le chantier a été découpé en tranches par rues. Pour rappel, le coût total de l’opération est estimé à 1 million € et comprend la réfection de la chaussée, la création de trottoirs, le remplacement des réseaux hydrauliques vétustes (eau potable et assainissement), la mise en place d’un collecteur d’eaux pluviales, l’enfouissement des réseaux secs (électricité, téléphone), le remplacement du transformateur électrique, ainsi que la création d’une conduite pour le haut débit.

 

La réfection de la toiture de l'Ancienne Mairie

La 2e partie de la réfection de la portion de toiture (couvrant la Mission locale) vient de commencer, pour une durée qui s’étalera jusqu’à la fi n du mois de juin. Souvenez-vous, d’octobre 2014 à janvier 2015, la municipalité avait engagé la 1ère partie des travaux de
rénovation de la toiture de l’ancien Tribunal (place de l’ancienne Mairie), au-dessus de l’école de musique et de la salle de permanences des syndicats. La réfection complète de la charpente avait également été réalisée. Conformément au code des
marchés publics, l’entreprise «Construire en Provence» a été retenue pour réaliser la réfection de la portion de toiture couvrant la Mission locale.
Le système «Vario confort» d’Isover sera utilisé pour l’isolation des combles, son étanchéité à l’air devrait permettre de faire jusqu’à 30% d’économies sur la facture de chauffage.
Le coût de ces travaux de rénovation s’élève à 76 000 H.T.

À noter que la place sera partiellement occupée pendant la durée des travaux. La municipalité fera en sorte de limiter au maximum les éventuels désagréments.

 

Des travaux pour la création de logements sociaux

Sur le plan social, le début de l’année 2016 aura été marqué par la rénovation de la «Maison Martin» et la création de logements sociaux dans la «Maison Basso». La «Maison Martin» est la propriété du Centre Communal dMaisonMartinMaisonBasso’Action Sociale (CCAS) de Nyons, qui assure la gestion des trois logements (deux F3 et un F1). Situés aux 33, 35 rue des alpes et 20 rue du Devès, ces trois appartements sociaux vont faire l’objet d’une rénovation complète. Ces travaux estimés à 61 000€ TTC, ont débuté au mois de mars et se termineront à la fin du mois de mai.
Tout comme la «Maison Martin», la «Maison Basso» est un legs fait à la Ville de Nyons. Lors du Conseil municipal du 16 mai 2012, la municipalité a répondu favorablement à la disposition du testament de Mme Célina BASSO qui souhaitait léguer son bien à la Ville de Nyons, à condition qu’il soit utilisé pour héberger «les malheureux». Depuis décembre de l’an dernier, des travaux de réaménagement sont en cours de réalisation pour un coût de 80 400€ TTC.
Le chantier qui va prendre fi n au début du printemps, va permettre de proposer trois logements sociaux :
Deux studios de 30m2 au rez-de-chaussée, dont un logement d’urgence pour personne à mobilité réduite, ainsi qu’un F3 de 72 m2 à l’étage.

Plus d'informations sur l'action sociale à Nyons

 

Hôpital en travaux

Dans le contexte actuel, l’évolution et l’adaptation de l’Hôpital de Nyons étaient une condition sine qua non au développement et au maintien du rôle qu’il doit tenir dans le tissu sanitaire régional. Nyons Infos vous présente ce projet de restructuration.

Dès 2007, la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales (DDASS), et l’Agence Régionale de l’Hospitalisation (ARH) , puis l’Agence Régionale de Santé (ARS) en 2010, ont été saisies de projets de restructuration des hôpitaux de Nyons et de Buis-les-Baronnies.
En octobre 2011, la validation du programme de restructuration par L’ARS Rhône Alpes a donné le feu vert au projet.
Un appel d’off res en application du code des marchés publics a sélectionné la société lyonnaise Socofit comme assistant à maîtrise d’ouvrage qui a choisi un groupement d’entreprises chargé de la conception et de la réalisation de l’ouvrage (Eiffage). 6 à 8 mois d’études préalables (dont le phasage des travaux), précéderont 5 années de travaux.
À terme, le chantier débouchera sur un établissement rénové pour 30 à 50 ans, durée maximum prévue pour un bâtiment. La surface des chambres individuelles, y compris celle de la maison de retraite, sera plus grande et passera à 20m2. Le local commun de douches sera abandonné au profi t de douches privées dans chaque chambre.
Les locaux seront mis aux dernières normes de sécurité, d’incendie et d’accessibilité, tandis que la problématique écologique sera plus effi cacement prise en compte avec un respect des règles environnementales, conciliant écologie et économies d’énergies (amélioration de l’isolation, de la gestion des déchets, ampoules basse consommation, etc…).
L’objectif visé est l’amélioration de l’hébergement des patients et des conditions de travail des 130 personnes qui composent le personnel hospitalier.
Pendant toute la durée des travaux, l’Hôpital local et l’EHPAD (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) seront exploités, le niveau actuel des hôpitaux de Valréas et des alentours ne permettant pas d’absorber l’activité de l’hôpital de Nyons.
Cela impliquerait un transfert dans la vallée du Rhône préjudiciable pour les proches.
Hélène Sicard, la directrice de l’établissement, est lucide sur le fait qu’une phase de transition est inévitable de par la réorganisation de l’établissement et la circulation dans les services, mais se veut optimiste :
"Une réduction d’activité est prévue, cependant toute l’équipe médicale fera en sorte de limiter au mieux les désagréments éventuels."

Reprise des travaux de la zone du Grand Tilleul

Générateur d’emplois, ce projet économique majeur pour la ville a été conçu avec un objectif de qualité de ses équipements (notamment du fait du raccordement de tous les lots à la fibre optique), de ses aménagements et de ses constructions. Initiés à l’automne 2013, les travaux d’aménagement ont redémarré début avril. Momentanément interrompus suite au recalibrage du ravin du Ruynas, les travaux de la zone reprennent avec le terrassement des voies et la mise en place des
réseaux hydrauliques (assainissement, eau potable...) et secs (gaz, électricité...). Au début de l’automne prochain auront lieu les travaux de voirie et la création des espaces verts. Les acquéreurs pourront alors accéder à leurs terrains pour débuter les travaux de construction de leurs bâtiments. Durant la même période, la ville poursuivra son programme d’aménagement par la création de l’accès défi nitif à la RD 94 et par les travaux de finition de voirie.


Soucieuse de la qualité des aménagements et des constructions de cette zone, la ville s’attachera particulièrement à la mise en place d’espaces verts comportant plus d’une trentaine d’essences adaptées à notre climat (chêne des garrigues, thym précoce, ciste, noisetier, cormier, lilas, frêne...). Une coulée verte arborée en bordure nord-sud de la zone sera équipée de tables de pique-nique à l’usage des usagers de la zone. La zone du Grand Tilleul, qui reste propriété communale, sera mise en valeur par des aménagements mobiliers et paysagers. L’entrée de la zone, côté RD 94, sera décorée aux couleurs provençales avec l’agencement d’un champ de lavandin et d’oliviers. Le projet communal prévoit également la prise en charge complète de la plantation des haies arbustives en limite des lots. Ce « plus » optimisera la végétalisation de la zone et garantira l’homogénéité des essences choisies. La qualité de la zone passera enfi n par l’enfouissement de la ligne électrique à haute tension qui surplombe actuellement la partie sud de la ZAC.
Les constructions seront, quant à elles, assujetties au respect d’un cahier des charges mis en place par la ville. Chaque permis de construire sera ainsi soumis à l’avis d’un architecte-conseil mandaté par la ville de Nyons, qui veillera à assurer l’harmonie entre les bâtiments, notamment en termes de couleur. 

Plus d'information sur les zones d'activités

L'avancée des travaux en images lors de la visite de chantier d'octobre dernier

 


La
station d'épuration version 2012

Les travaux de la nouvelle station d'épuration est en service depuis l'automne 2012.
Pour rappel, ce nouveau système d'assainissement est en conformité avec la réglementation européenne et a une capacité de traitement supérieure (20 000 équivalent-habitants).

Plus d'information sur la nouvelle station d'épuration

Météo Nyons © meteocity.com
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930

Recherchez dans le site

Newsletters